Racines de ginseng dans un plat en osier
Nutrition

Le Ginseng brésilien, cette racine aux milles vertus

De son nom botanique Pffafia paniculata, le Ginseng brésilien est connu des populations indigènes d’Amazonie pour ses vertus toniques et aphrodisiaques. Mais nous, on l’aime surtout pour son côté adaptogène !

L’effet adaptogène de cette racine

Elle capable d’augmenter la résistance du corps face à des évènements extérieurs, physiques ou chimiques. 

  • Augmente la résistance à la fatigue.
  • Améliore la capacité de concentration et la performance physique.
  • Lutte contre les effets négatifs du stress aussi bien psychologique que physique.
  • Tonifie et énergise en augmentant l’oxygénation des cellules et apporte donc beaucoup d’énergie !
  • Un véritable tonique sexuel.
  • Stimule le système immunitaire.
  • Très bon anti-inflammatoire, notamment sur l’inflammation intestinale due au stress oxydatif.

Quelle est sa composition ?

Cette racine contient un bon nombre d’oligo-éléments, des minéraux, du fer, du magnésium, du zinc, de l’acide pantothénique et des vitamines A, B1, B2, E et K. Elle contient aussi plus de 11% de saponines, ce qui lui donne un goût un peu savonneux en bouche lorsque l’on en prend sous forme de poudre. Mais il faut savoir qu’en phytothérapie, les saponines des plantes médicinales sont connues pour de multitudes de bienfaits, notamment le fait de réduire le cholestérol

On l’utilise quand et comment ?

Il est recommandé de consommer le ginseng le matin sous forme de cure d’une semaine ou deux. On trouve cette racine sous forme de poudre ou de gélules (bien suivre la posologie).

Et les interactions ?

  • Peut augmenter l’effet des aliments ou plantes aux propriétés stimulantes comme le café, thé, guarani, chocolat etc.
  • Peut augmenter l’effet des plantes ou compléments aux propriétés hypoglycémiantes comme le psyllium ou encore, le fenugrec.
  • Peut interagir avec les anticoagulants ou encore, les médicaments hypoglycémiants

Prenez bien note !

Surtout, n’envisagez pas l’automédication de manière générale et prenez le temps de voir un professionnel pour un accompagnement. En cas de diabète, l’automédication peut entrainer de graves problèmes, notamment à cause de sa potentielle interaction avec les médicaments hypoglycémiantes. Enfin par précaution, on évite pendant la grossesse et l’allaitement.

Une question ? Envie d’échanger ? 

Laisse moi un commentaire juste en dessous !

1 réflexion au sujet de “Le Ginseng brésilien, cette racine aux milles vertus”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s