jeûne intermittent
Nutrition

Jeûne intermittent : pour qui et pourquoi ?

Nous entendons parler du jeûne intermittent depuis des décennies, soit pour ces bienfaits sur le santé ou soit, parce qu’il pourrait permettre de faire perdre du poids.

Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses principes ? Quels sont ses bienfait sur la santé ? Existe-t-il des précautions et des mises en garde ? Je vous explique tout dans l’article d’aujourd’hui.

Jeûne intermittent : qu’est ce que c’est ?

Le jeûne intermittent n’est pas un régime, mais plutôt une façon d’organiser ses temps de repas dans la journée. Et, l’avantage est qu’il est possible de pratiquer le jeûne en ayant n’importe quel régime alimentaire.

Comme son nom l’indique, c’est un jeûne qui comporte une mi-temps pendant laquelle il est autorisé de manger. En général, nous mangeons pendant 12 heures et nous jeûnons, aussi, pendant 12 heures. Ici, le principe est de jeûner pendant un minimum de 16 heures, avec une fenêtre pour manger de 8 heures maximum.

Comment fonctionne-t-il ?

Outre le fait de jeûner pendant un certain lapse de temps, plusieurs choses sont à prendre en considération pour bien utiliser le jeûne intermittent.

  • Pendant la période de jeûne, il n’est pas autorisé de manger ni de boire des calories.
  • Pendant la phase repas, il est important d’ingérer la totalité, ou presque, de ses calories journalières.
  • Il peut se faire sur quelques jours dans la semaine, sous forme de cure, ou même plus longtemps si cela vous convient.
  • Il est possible de choisir de sauter le petit déjeuner, le déjeuner ou le repas du soir, selon ses préférences.

Comment expliquer son processus ?

Lorsque nous rentrons en phase de jeûne, le corps n’a plus besoin de dépenser de l’énergie dans la digestion. Il va donc pouvoir provoquer l’autophagie et éliminer tout ce qui vient entraver son bon fonctionnement. (source)

L’autophagie est la capacité des cellules à éliminer les substances indésirables du corps, comme les virus, les bactéries et les toxines. Cela signifie littéralement qu’elles se mangent entre elles. En réalité, elles éliminent surtout les particules usées et étrangères.

Ainsi, notre corps rentre dans une phase d’autogestion et d’auto-guérison en se réparant tout seul.

Les différents jeûnes intermittents

Mais si le jeûne intermittent le plus connu est le 16/8, il existe d’autres formes de jeûnes intermittents qui permettent à tous de s’adapter selon ses préférences.

  • Jeûne intermittent 17/7 : Jeûner pendant 17 heures et manger sur 7 heures ;
  • Jeûne intermittent 18/6 : Jeûner pendant 18 heures et manger sur 6 heures ;
  • Jeûne intermittent 19/5 : Jeûner pendant 19 heures et manger sur 5 heures.

A vrai dire, il n’y a pas de durée maximale idéale. Le plus important est d’adopter un temps de jeûne et de déjeuner correspondant à vos préférences et votre rythme de vie. Il est tout à fait possible d’aller jusqu’à 20 heures de jeûne et ensuite, manger sur 4 heures si cela vous convient.

jeûne intermittent bienfaits

Les bienfaits du jeûne intermittent

Depuis des millénaires nous le savons, le corps sait beaucoup mieux gérer la privation que les excès. En effet, il faut savoir que les nombreuses maladies dites civilisation (obésité, cardiovasculaire, hypertension etc.) qui augmentent chaque année, sont principalement dû à notre hygiène de vie.

Pourquoi ? Car notre corps n’arrive plus à évacuer, via les organes émonctoires, toutes les toxines provoquées par les surcharges alimentaires.

Les bienfaits au quotidien

C »est pourquoi, le jeûne permet de remettre en route le processus de détoxification et d’élimination des toxines. Ainsi, les bienfaits généraux sont :

  • Renforcement du système immunitaire (source) ;
  • Relance des organes émonctoires (reins, foie, intestin, vésicule biliaire, peau et poumons) ;
  • Elimitation des toxines ;
  • Repos digestif, respiratoire et cardiovasculaire ;
  • Amélioration du sommeil (source) ;
  • Regain général d’énergie.

Les bienfaits sur les pathologies

Mais le jeûne intermittent ne s’arrête pas là. Il est aussi très prisé dans le traitement de différentes pathologies. La restriction calorique du jeûne a pu démontrer au cours de plusieurs études qu’il était possible de perdre du poids, de diminuer son taux de masse grasse et ainsi, lutter conter l’obésité. (source)

De plus, le déficit calorique aurait un impact sur la diminution du taux de sucre dans le sang, ainsi que su une meilleure sensibilité à l’insuline. De ce fait, le jeûne intermittent permettrait de diminuer considérablement le diabète de type 2. (source)

Enfin, de nombreuses études se sont intéressées aux effets du jeûne intermittent dans la diminution des risques de maladies cardiovasculaires, et semblent être très prometteuses. (source)

jeûne intermittent précautions

Précautions et contre-indications

Si vous êtes en bonne santé, il n’y a pas de contre-indication particulière. Il est toute fois nécessaire de se faire suivre par un professionnel pour assurer le bon déroulement du jeûne intermittent.

Il est d’autant plus important si vous souffrez de pathologies telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires etc. Il faudra impérativement consulter un médecin ou un Naturopathe pour suivre en toute sécurité ce nouveau mode alimentaire.

Enfin, il est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants, aux personnes âgées et aux personne ayant des antécédents de troubles alimentaires.

Quelques conseils avant de démarrer le jeûne intermittent

Voici quelques recommandations si vous souhaitez vous lancer dans le jeûne intermittent :

  1. Continuez à manger normalement pendant la phase de repas et n’exagérez pas la taille de vos portions.
  2. Gardez une alimentation saine et équilibrée. Le jeûne n’est pas une excuse pour manger tout et n’importe quoi.
  3. Restez hydraté un maximum, surtout pendant la phase de jeûne. On privilégie donc l’eau, le thé et le café (non sucré).
  4. L’adaptation au jeûne prend du temps et est différente pour chacun, alors soyez patient avec votre corps.
  5. Continuez de bouger et de faire de l’exercice pour éviter de perdre de la masse musculaire.

Une question ? Envie d’échanger ? 

Laisse moi un commentaire juste en dessous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s