allergies saisonnières printemps
Au quotidien

Allergies saisonnières : comment les soulager naturellement ?

Nous ne sommes qu’en mars et pourtant, certaines personnes peuvent déjà sentir que le printemps n’est pas très loin. Le nez qui coule, la gorge qui pique ou les yeux qui grattent… Bien que le printemps soit synonyme de renouveau pour la majorité, c’est aussi synonyme de cauchemar pour les autres : 25% des Français sont touchés par les allergies saisonnières et ce, de fin mars à début octobre.

Comme je l’expliquais dans l’article sur les allergies alimentaires, cela peut venir spontanément sans avoir besoin nécessairement d’avoir un terrain propice aux allergies. Mais pourquoi sommes-nous si sensibles au printemps ? Comment soulager et prévenir les symptômes allergiques naturellement ? Je vous partage tout dans l’article d’aujourd’hui.

allergies printemps

Comment fonctionne l’allergie ?

L’allergie, de manière générale se manifeste en 2 étapes :

  • La sensibilisation : le système immunitaire réagit s’agite suite à un premier contact avec la substance allergène (pollen, acariens, poils d’animaux). Il va stimuler les globules blancs pour activer les lymphocytes B. Cela permettra ensuite de produire des anticorps pour lutter contre l’allergène en question.
  • La réaction : si nous sommes régulièrement en contact avec l’allergène, le corps produit davantage d’anticorps pour lutter contre ce dernier. Ils finissent par libérer des substances chimiques (dont l’histamine), un des principaux responsables des symptômes allergiques.

Quelles sont les raisons de nos allergies ?

Il est tout à fait justifié de se poser la question : pourquoi suis-je allergique ? lorsque notre entourage lui ne l’est pas. Cependant, plusieurs raisons peuvent être à l’origine de vos réactions allergiques :

  • Un environnement pollué : les villes ont davantage de pollution atmosphériques qu’à la campagne. Cela sensibilise énormément les muqueuses respiratoires et rend le pollen des fleurs beaucoup plus coriaces et nocifs pour nous à cause de leur composition en particules fines (par exemple, le diesel). Ces dernières ont la faculté de pénétrer beaucoup plus profondément dans l’arbre bronchique et donc d’inflammer les bronches.
  • Un microbiote affaiblit : les troubles intestinaux sont une des causes principales des phénomènes allergiques. (source) Le microbiote étant le QG principal de l’immunité, s’il est affaiblit il pourra difficilement combattre les potentiels allergènes qui rentre en contact avec nous.
  • Une qualité de vie délaissée : le stress, le manque de sommeil ou une mauvaise qualité de sommeil peuvent être des raisons aux réactions allergiques. En effet, les émotions négatives et une mauvaise récupération influent directement sur le cerveau, qui ce dernier, agit étroitement avec notre microbiote intestinal.
allergies printemps symptômes

Comment soulager naturellement les allergies ?

Si vous souhaitez opter pour des alternatives plus naturelles que les antihistaminiques classiques, voici quelques astuces à appliquer au quotidien :

  • On évite de faire sécher le linge en extérieur pour ne pas mettre le pollen sur les vêtements,
  • On garde les vitres des voitures fermées au maximum,
  • On profite d’aérer son lieu de vie le matin avant le lever du soleil ou pendant la nuit,
  • On opte pour les douches le soir afin de se laver les cheveux, de changer de vêtements pour éviter d’avoir du pollen, des acariens ou des poils d’animaux sur soi,
  • On reste à l’affût avec le calendrier des pollens en ligne pour connaître la nature et le degré de pollinisation dans sa région.

Pour ce qui est de l’alimentation et des compléments, on se penchera vers :

  • Les orties : connues pour être dépuratives, elles diminuent les symptômes du rhume des foins en l’occurence.
  • Les oeufs de caille : réputés pour leurs propriétés antiallergique, ce sont de puissants inhibiteurs d’enzymes liés à l’allergie et atténuent donc les symptômes.
  • Le curcuma : anti-inflammatoire naturel, le consommer avec du gingembre du poivre noir permet une meilleur assimilation.
  • La quercétine : puissant antioxydant végétal, elle inhibe la production des médiateurs de l’inflammation. On en trouve principalement dans les oignons rouges, l’ail, le brocoli ou eles haricots verts.
  • Les oméga 3 : acides gras permettant à la formation des molécules anti-inflammatoires, la forme EPA est particulièrement antiallergique. On en trouve dans les poissons gras, les graines chia, de chanvre ou encore les grains de lin.
  • Les oligo-éléments (zinc, cuivre) : le zinc et le cuivre ont un rôle important dans la régulation du système immunitaire. Il conviendra donc de faire un bilan sanguin pour déterminer si vous avez besoin d’une supplémentation ou non.
  • Les bourgeons de cassis : utilisés en gemmothérapie, ce sont des anti-inflammatoire similaire à la cortisone (mais sans les effets secondaires). On les apprécie donc tout particulièrement pour lutter contre les réactions allergiques durant le printemps.

On n’oublie pas…

Si vous souhaitez booster votre système immunitaire avant l’arrivée des beaux jours, un article entièrement dédié à ce sujet se trouve sur mon blog. Il convient ici d’être un support en plus pour prendre soin de sa santé et non un objectif premier de médication.

Aussi, n’envisagez pas l’automédication et prenez le temps de voir un professionnel pour un accompagnement et un diagnostic précis. En cas de diabète, l’automédication peut entraîner de graves problèmes, notamment à cause de sa potentielle interaction avec certains médicaments. Et puis par précaution, on évite aussi pendant la grossesse et l’allaitement.

Une question ? Envie d’échanger ? 

Laisse moi un commentaire juste en dessous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s